Alice between the looking-glass

Un jour,vous vous êtes trop approché d'un grand trou se trouavnt sur votre chemin, maintenant vous êtes dans ce monde étrange aux habitants mystérieux et avec cette faille au milieu de la forêt. Serez-vous le pauvre humain ou un des étrange wonderlander?
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Cet autre pareil à moi [Pv Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lindo

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 16/10/2009

MessageSujet: Cet autre pareil à moi [Pv Libre]   Ven 4 Déc - 8:09

Il y avait un homme qui devant, les plus raisonnables s'écartaient, les plus audacieux se mettaient dès fois dans sa route mais ce n'était guerre pour très longtemps. Cet homme portait une longue tenue noire, noire comme la mort, les bords de sa tenue étaient d'un blanc osseux inquiétant. Cet homme possédait une chevelure magnifique, rouge comme le sang et qui pendait jusqu'au bas de son dos. Ce qui imposait le plus le respect chez lui, c'était surement cette épée étrange posée sur son dos, une épée à la lame rectangulaire. Elle était noir avec des reflets indigo, son reflet était inquiétant mais ce n'était rien comparé à l'aura qu'elle dégageait. Cet homme, c'était le double de Lindo. Lui n'avait pas oublié son nom pour il ne voyait pas l'utilité d'aller lui rappelait, et puis, c'était impossible. Il aura aussi vite passé le passage qu'il se sera transformé en l'autre. Il savait que l'autre avait tout oublié, jusqu'à l'existence de ce monde. Le seul contact qu'il avait, le seul moyen de se voire, c'était un reflet d'une lame nommée Nezumi. Mais le reflet n'était là que pour imiter bêtement. Ce double de Lindo ne semblait pas vouloir partir bien qu'il savait qu'on avait besoin de l'homme en blanc dans l'autre monde. Il voulait juste un peu profiter d'être là, il était tellement souvent enfermé dans la lame. Là, c'était assez jouissif, il voyait dans son reflet le nommé Lindo, c'était lui l'enfermé. Maintenant qu'il avait la lame en main, il la planta dans le sol, sa force provoquant une onde de choc impressionnante. C'était l'une des grande différence entre les deux jumeaux. Lindo avait oublié aussi comment se battre, il avait perdu de la force, oubliant même d'où venait son pouvoir. Le double, cet homme habillé de noir, n'avait rien oublié. Ce qui faisait qu'il lui était supérieur en force.

Il se mit en position indienne devant la lame, regardant son reflet avec un petit sourire vainqueur, qui devenu un large sourire de moquerie. Il voyait devant lui un perdant, un être faible. Quelque part, il s'était battu lui-même, n'est-ce pas une belle victoire? Mais ce triomphe fut interrompu par des bruits de bois morts qui craquent, un ennemi en approche, un homme valeureux. Dark se leva, reprenant sa lame et se tourna vers son futur adversaire. On n'était sur le point de voire la différence entre le Lindo du Wonderland et celui du Nightmarland. Celui-ci, plus sombre, leva sa lame en regardant son adversaire.


    - Je n'aime pas être dérangé. Alors pars assez vite ou crève!


L'aura de terreur, cette aura d'horreur, commença à entourer ce Dark Lindo. L'homme fut prit d'effroi et s'échappa, c'était un bon combattant, rapide, équilibré. Il surveillait ces arrières mais il semblait avoir mal évaluer son adversaire. Dark donna un coup dans le vide, le simple déplacement d'air causait par ce coup fit naitre un vent très plus tranchant. Un coup donné de bas en haut, l'homme s'envola une blessure profonde sur le dos. Le Lindo aux cheveux en pétard commença à frapper dans le vide un nombre incalculable de fois et on fut un corps meurtri qui se divisa en deux, quatre, huit, ainsi de suite.

"Lindo" alla vers les restes de son adversaire qui était retombé au sol, prit un bout et l'attira jusqu'à sa bouche pour le manger. Il eut une grimace de dégout et cracha sur le côté, il s'essuya la bouche avec une manche de son manteau en regardant les restes avec un air un peu énervé en disant:


    - Trop faible...


Pour faire court, le goût dépendait de la force et celui-ci n'était pas au gout de celui qu'on appelait "monstre" dans ce monde de ténèbres. Il prit les yeux intacts de son ennemi et les goba, c'était un peu prêt la seule partie qui n'était pas mauvaise chez un adversaire. Il entendu ensuite son ventre grognait, il avait encore faim.

Il se mit alors plus loin, position indienne et Nezumi plantée prêt de lui. Regardant les restes mangés par divers bêtes. Il regardait autour de lui, attendant un autre adversaire. Il avait du mal à se concentrer, ce ventre qui se tordait sous l'effet de la faim. Ce ventre qui fit qu'il plissa un peu un œil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satsuki Komatsu

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 18/11/2009

MessageSujet: Re: Cet autre pareil à moi [Pv Libre]   Sam 12 Déc - 10:40

La gamine avait mal partout. Mais elle devait continuer son chemin. Ou la méchante dame la frapperait encore. Des larmes coulaient sur ses petites joues, des larmes perlées de sang. Elle tremblait de tout ses membres. Epuisée et effrayée par le décor sinistre de la forêt, elle s'écorchait un peu plus les bras à cause des ronces.
Mais elle devait continuer, sinon elle allait encore la frapper.
Elle s'était réveillée dans une sorte de hall étrange, qui s'étendait sur ce qui semblait etre l'infini pour la petite. Morte de peur, elle s'était néanmoins redressée et avait marché un moment, puis avait ouvert une porte. Cette porte donnait sur la sombre forêt que voilà.
Satsuki continua, continua. Elle avait l'impression que toute sa vie n'était qu'un cauchemard de noir et de sang, d'ailleurs les arbres eux même semblaient grimaçants ; elle avait l'impression que par leurs figures maléfiques, ils lui disaient "Continue ! Ou tu te feras manger...". Leurs troncs saignaient alors de véritable sang, ce liquide rouge qui avait si souvent occupé l'espace de tout son champ de vision, et elle entendait alors le rire de sa mère, et elle pleurait encore plus, et s'enfonçait dans la forêt.
Sa robe blanche était déchirée par endroits et tout son corps était amoché de cicatrices, certaines sanguinolentes, d'autre à peine refermée, de bleus, d'égratinures, de marques en tout genre. Ses cheveux noirs, en batailles, piqués de ronces couronnaient le tout. Elle était assez mal en point.
Mais cela risquait de devenir pire encore.
Si la dame la rattrapait.
Elle gardait cette pensée en tête, pour se donner le courage de continuer à se frayer un chemin. Seulement son corps fatiguait, allait bientôt céder.
Elle trébucha et s'étala de tout son long.
Elle releva la tete et aperçut un homme, très très grand, de dos. Il était vêtu de noir, un noir de mort qui fit frissonner la gamine. Il avait de longs cheveux rouges qui pointaient dans tout les sens, un rouge profond, un rouge qui rappelait ce qu'elle détestait tant. Il tourna légèrement la tête et elle vit un oeil de la même couleur que ses cheveux. Il se mit à manger quelque chose, elle ne voyait pas très bien quoi, mais elle ne voulait pas le savoir. Il le recracha et partit plus loin, son impressionnante lame plantée à côté de lui.
Cet homme semblait sortit de ses pires cauchemars.
Tremblante comme une feuille, elle n'osait pas se relever, mais il faudrait bien qu'elle se lève. Alors elle mobilisa ses dernières force pour fuir. Elle essaya de se redresser sans faire de bruit. Et c'est bien connu, c'est quand on doit faire le moins de bruit qu'on en fait le plus. Elle s'immobilisa et attendit.
Elle sentait qu'elle allait connaitre bien pire que chez elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lindo

avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 16/10/2009

MessageSujet: Re: Cet autre pareil à moi [Pv Libre]   Lun 14 Déc - 8:19

Un bruit, un murmure un pleur. Un silence, un sourire. On pouvait vraiment dire que les deux êtres étaient complètement opposés. Cet être de cauchemar qui semblait venir des ténèbres, cet être qui faisait même peur aux démons. Il disparu d'un seul coup, un claquement d'air semblable à un coup de fouet. Pourquoi ce bruit? Parce que son déplacement était telle que la matière n'avait pas le temps de réagir, formant un vide à son ancienne position qui se remplissait d'air et faisait ce bruit si particulier. Il était donc juste en face de la petite, n'est-ce pas effrayant? Ne pas pouvoir se défendre, songer à fuir et se rendre compte qu'il est déjà trop tard. Cet homme était bien un cauchemar, un cauchemar qui traumatise et qu'on voudrait faire disparaitre de sa mémoire. Mais comme il venait de le prouver à l'instant, se débarrasser de lui n'était pas une mince affaire. Son regard reptilien s'abattant sans pitié sur la gamine et l'être de ténèbres eut un petit rire devant tant de douleur, dévoilant une double dentition de dents pointues, pas de quoi la rassurer.

Il se calma néanmoins, se penchant un peu sur elle et relevant sa tête avec son doigt pour qu'elle le regarde. Il voyait la peur dans ses yeux et c'était pour lui une nourriture importante. Si personne ne craint le cauchemar, le cauchemar n'existe plus. Il semblait froid, son rire ne se faisait plus entendre et voilà qu'il se redressait, tournant sur lui-même pour faire demi-tour pour s'éloigner de la gamine, lâchant simplement:


    - Trop faible, tu ne dois pas avoir un bon gout, gamine. En plus, t'es trop abimée...


Une petite voix raisonna dans sa tête et fit que ce qui ressemblait à un démon s'arrêta. Il ne savait pas vraiment quoi dire aux provocations qu'il avait en tête, c'était une tentation. Mais comme tout était à l'inverse ici, ce n'était pas une tentation d'un méchant du Wonderland. C'était une tentation d'aider, mais pourquoi ce démon aiderait une gamine? Il s'arrêta pour réfléchir, tournant la tête vers la fillette avec un air surprit, voire même choqué, surement par ses propres pensées. Dans sa tête, il se demandait sans cesse pourquoi il devrait l'aider, il cherchait une raison. Surement que son égo souffrirait si il devrait secourir une gamine sans raison. Serait-ce pour l'argent? Elle donnait plutôt des aires d'esclave ainsi. Ce cauchemar ambulant sentait Nezumi, sa lame, s'excitait et comprit que c'était la faim, elle pouvait l'aider à satisfaire son appétit.

Il retourna vers Satsuki d'un pas lent, un petit sourire en coin qui n'annonçait rien de bien, le genre de sourire qui annonce une mort. Il prit sa lame dans une main, donnant un coup plongeant vers la gamine. C'était la fin pour elle... Non, pas pour la gamine. La lame se planta jusqu'à côté d'elle, la frôlant de très prêt. On pouvait voire ainsi que la lame était presque aussi grande qu'elle. Le démon posa un genou au sol pour être un peu prêt à la hauteur de cette gamine et demanda d'une voix sombre, à laquelle on doit répondre même si on n'en a pas envie.


    - Veux-tu que je te libère de la souffrance, gamin?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satsuki Komatsu

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 18/11/2009

MessageSujet: Re: Cet autre pareil à moi [Pv Libre]   Mer 16 Déc - 20:51

Elle restait immobile dans les ronces qui s'enfoncaient dans ses bras. Elle ne les sentait même pas. Sa respiration semblait s'être arrêtée tellement elle voulait se faire discrète. Elle ne lachait pas L'Homme-Cauchemar des yeux. Des larmes perlaient toujours au coin de ses yeux mais qu'y pouvait-elle ? Sa peur était telle qu'elle ne la contrôlait plus. Elle gardait son regard rivé sur cet inconnu à l'étrange chevelure, comme aspirée, comme si sa vie dépendait de lui... Ce qui finalement était le cas.
Elle ravala un sanglot, cligna des yeux. Lorsqu'elle les rouvrit, elle laissa échapper un cri de terreur.
Il se trouvait là, juste devant elle. Ses yeux jeunes reptiliens la regardaient d'un regard sadique, psychosocial. Malgré les larmes qui roulaient sur ses joues, elle lui lança un regard qui se voulait plus assuré qu'il ne l'était vraiment. Puis voyant son sourire, ses dents pointues, ses... SES DEUX RANGEES DE DENTS POINTUES D: , cette misérable mascarade disparut.
Il allait la manger ! (TEEHEE 8D) Elle le savait ! Cet Homme-Cauchemar était pire qu'Elle. Elle l'avait seulement privée d'un moyen de se défendre. Avec Lui, sa torture serait bien plus terrible ! A ces pensées son désespoir fut tel qu'elle se mit inconsciemment à basculer le faible poid de son corps d'avant en arrière, paupières étroitement fermées.
Lorsqu'elle osa enfin les rouvrir, il ne souriait plus. Il avait même l'air contrarié. Il se retourna et marmonna quelque chose cmme quoi elle était trop faible. Qu'elle ne devait pas avoir bon gout...
Elle ne s'était pas trompée ! Il allait la manger ! Mais elle était trop faible... Donc il ne la mangerait pas ! Il commença à s'éloigner. L'air se fit moins pesant, elle recommença à respirer. Elle allait elle aussi continuer à errer lorsqu'elle entendit le bruit de quelqu'un qui se retourne. Pétrifiée de terreur, elle tourna lentement la tête vers l'Homme-Cauchemar, comme dans un mauvais film d'horreur il était toujours là et l'observa d'un air mauvais.
Il avança lentement vers elle, un sourire en coin sur le visage. La fillette tremblait comme une feuille, pâle comme la neige blanche immaculée. Elle n'eut pas le temps de crier que deja la lame s'abbattait... à côté d'elle. Jettant un oeil dessus, elle s'aperçut que la lame l'aurait embrochée entière. Ses yeux redevinrent rouges à cette pensée.
Cheveux Rouges était désormais accroupi en face d'elle. Il avait l'air très sérieux. D'ailleurs, ce qu'il dit ensuite l'était aussi. Terrorisée mais néanmoins obligée de répondre, la gamine redressa la tête, ravala la boule de stress qui s'était niché dans sa gorge, fronça les sourcils. Elle avait espéré qu'ici ses tourments prennent fin. Mais pas de cette manière !


NON ! JE VEUX PAS QUE TU ME MANGES ! Pourquoi tu manges les gens d'abord ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cet autre pareil à moi [Pv Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cet autre pareil à moi [Pv Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» De l'autre côté du miroir [ Libre ]
» A l'autre bout du chemin... [Pv Brume + Libre]
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» UN AUTRE CAS D'USAGE DE FAUX ! SENBLE JUDE CELESTIN PA INGENIEUR VRE !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alice between the looking-glass :: L'autre coté du miroir. :: La sombre forêt-
Sauter vers: